Blandicia & Nikoleos' Blog

"La corde à trois brins ne rompt pas facilement" Eccl 4:12

Fertilité retrouvée: le miracle de la vie 7 août 2015

D’abord des passages bibliques sur la fertilité:

Deutéronome 7,: « Tu seras béni plus que tous les peuples; il n’y aura chez toi ni homme ni femme stérile, ni bête stérile parmi tes troupeaux. »

exode 23, 26 : « Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours. »

psaume 113, 9: « Il donne une maison à celle qui était stérile, Il en fait une mère joyeuse au milieu de ses enfants. Louez l’Eternel ! »

Psaume 128, 3 : « Ta femme est comme une vigne féconde Dans l’intérieur de ta maison; Tes fils sont comme des plants d’olivier, Autour de ta table. »

Jérémie 23, 3 : « Et je rassemblerai le reste de mes brebis De tous les pays où je les ai chassées; Je les ramènerai dans leur pâturage; Elles seront fécondes et multiplieront.  »

1 Pierre 2, 24 : « lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. 2 »

 

des pieds « neufs » 12 décembre 2011

Témoignage de mon petit frère

Au cours de l’année 2003, j’avais la peau des orteils qui séchait, j’appelle cela : la pelade. Les baignades de l’été n’avaient pas facilité cette anomalie ; et en Septembre, avec la rentrée des classes et les chaussures fermées cela avait empiré au point de les montrer cette fois-ci à Maman.

Elle me proposa de suite la prière, je lui répondis : « oui ». Elle imposa ses mains sur mes pieds (comme nous faisons tous dans la famille les uns pour les autres) au nom du Seigneur Jésus et elle prit autorité en ordonnant à satan de prendre ses symptômes. Et en proclamant toujours la victoire de Jésus, et en le remerciant pour son précieux sang versé à la croix, et en proclamant aussi que mes pieds étaient guéris.

Quelques jours plus tard, mes pieds étaient en bonne santé ! Je les montrais à la famille et nous remerciâmes le Seigneur trois fois Saint, Dieu le Père, Jésus Son Fils le Sauveur, et le Saint-Esprit Consolateur.

Nous continuons régulièrement à remercier le Dieu Tout Puissant en trois personnes pour tous Ses bienfaits.

Chichois

 

sauvé de la mort par des anges célestes

Filed under: Témoignages — Nikoleos @ 19 h 55 min
Tags: , , , , , , , , ,

Je rends grâce à Jésus d’avoir envoyé des anges pour protégé mon Papa. Nous prions chaque jour Dieu afin qu’il protège toute notre famille et proche par ses anges.

Le matin du 25 Mars 2001:

Arrivant sur le lieu du travail (une maison que nous construisions) nous n’avons pu prier pour notre journée de travail contrairement à nos habitudes car le chauffeur que nous attendions pour une livraison était déjà là avec la marchandise.

Pendant que le chauffeur commençait à décharger des poutres, je plaçais au sol des bois pour recevoir des plaques de placoplâtre.

Lorsque le chauffeur prit avec la grue les plaques, alors qu’elles étaient à un mètre environ du sol, j’ai vu qu’ un bois était mal placé; je me suis alors penché dessous pour arranger ce dernier. Et soudain, j’ai été projeté loin en arrière, et au même moment, le bras de la grue a cassé. Et bien-entendu, la marchandise était en miettes (ce qui est logique: il y avait environ 1200 kg de poids + la grue).

Imaginez-vous dans quel état j’aurais dû être moi aussi si le Père, le Dieu tout puissant ne m’avait jeté en arrière par Ses anges au moment de l’accident ? Je rends grâce et gloire au Dieu Trois fois Saint, Père, Fils et Saint-Esprit pour Sa fidélité !

Car Il est attentif, et Il écoute nos prières. Je n’avais pas prié pour ce sujet, mais mon épouse le fait tous les jours, elle Lui demande Sa protection par Ses anges au nom de Jésus-Christ le Seigneur et Sauveur, pour chaque membre de la famille et d’autres personnes qu’elle a à cœur.

 Claude

 

la voiture volée ?!

Filed under: Témoignages — Nikoleos @ 19 h 50 min
Tags: , , , , , , , , ,

Ma maman raconte ce témoignage qui est arrivé à mon frère aîné,

En fin Novembre 1998, mon fils Richard âgé de 21 ans (étudiant à l’université de Nice) me téléphone pour me dire que son véhicule n’était plus à sa place après sa réunion de jeunes chrétiens. Je lui demandais de faire les formalités nécessaires auprès de la gendarmerie, pour être couvert, en cas d’incidents causés par le/les voleur(s); et lui annonçais que son véhicule serait retrouvé rapidement, car Jésus nous a donné Son nom pour nous en servir contre tout mal. Puis je raccrochais le téléphone.

Ensuite je me suis tournée vers le Dieu tout Puissant pour le remercier de l’avoir touché trois semaines auparavant (il venait de donner sa vie à Jésus) et je l’ai loué les bras levés pour Ses merveilles, parce qu’Il est un vrai Père, et prend soin de Ses enfants; je chantais et dansais de joie pour mon Dieu et remerciais aussi Jésus et le Saint-Esprit par qui Il agit.

Puis je m’adressai au petit « s » (satan), pour lui dire « Tu crois qu’en envoyant tes esprits impurs influencer la/les personne(s) pour voler le véhicule tu vas faire croire à mon fils que Dieu ne prend pas soin de son matériel parce qu’il est nouveau converti à Christ, et bien, tu te trompes car Jésus-Christ, le Fils de Dieu t’a vaincu ! ».

Et j’ai pris autorité dans le nom de Jésus contre les esprits impurs en leur ordonnant de ramener la voiture en moins d’une semaine et au même endroit.

En moins d’une semaine, la voiture était au même endroit. Un jeune chrétien reconnut la voiture et fit l’annonce de suite à Richard, et Richard m’en fit part.

Je rends gloire au Père, Fils et Saint-Esprit !

Joséphine 

 

Témoignage Blandicia

Filed under: Témoignages — Nikoleos @ 19 h 39 min
Tags: , , , , , , , ,

Je suis la 3è des 4 enfants de notre famille. Nous avons tous été éduqués à mener une vie droite. Nos parents nous ont parlé de la foi. Jésus était au coeur de nos dialogues. Je me souviens qu’en nous amenant à l’école, avec maman et mes frères et soeur, on chantait des louanges. Et tous en famille on priait et chantait des louanges ( « habitude » qui ne nous a pas quitté, la prière et la louange font partie de la vie de couple maritale que nous menons Nikoleos et moi). Mais il me fallait une rencontre personnelle dans la foi.

 

C’est quand j’avais 10 ans que quelque chose de formidable s’est passé. C’était en 1998, cela se déroulait le soir à mon coucher, je me tenais éveillée.

 

Essayez de vous imaginer, j’étais seule allongée dans le noir de la pièce tranquillement. Autour de moi : aucune lumière, personne mais pourtant, à ce moment, dans mon esprit je voyais apparaître une lueur. Puis, je voyais un homme vêtu d’un vêtement d’un blanc resplendissant, Il marchait, et au fur et à mesure qu’Il avançait, vers un cœur, l’intensité de cette lueur s’amplifiait !

Etant élevé dans une famille chrétienne, j’ai compris que cet homme en blanc était Jésus. Et Il marchait vers un cœur ! Oui : mon cœur !

 

Je savais que Jésus est le Saint Fils de Dieu, et qu’Il voulait entrer dans ma vie.

Aussitôt je me suis mise à pleurer voyant Sa sainteté.

J’ai choisi d’accepter Jésus : j’avais besoin d’un Sauveur rempli d’amour et d’un repère spirituel. Il est mon Sauveur et mon Seigneur !

 

J’avais ressenti au fond de moi un passage de la Bible (verset) qui dit :

« Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » (Jean8, 12)

On remarque que ça s’adapte particulièrement à l’expérience vécue : ce cœur, seul dans le noir, venait de recevoir la Lumière de la Vie : Christ.

Je ne regrette absolument pas le choix que j’ai fait. Ce choix je l’appellerai « conversion » c’est le changement qui s’est opéré : j’étais une personne, un enfant ayant besoin d’un repère spirituel véritable (comme chacun) et je suis devenue un enfant de Dieu ayant trouvé le repère : Jésus-Christ le Rocher !

 

J’ai commencé à vivre ma foi en Christ à partir d’un livre de prières.

Le 08 Janvier 1999 mes parents m’ont offert la Bible, qui contient le trésor des évangiles !

Vers la même époque, j’ai témoigné de ma joie et ma foi en Jésus dans une église.

 

En Novembre 2001, j’ai eu le privilège d’aller à un week-end « spécial familles » à Vichy organisé par le FGBMFI.

Nous étions quelques jeunes dans une réunion, et le smoniteurs qui nous encadraient ont demandé qui voulait recevoir le Saint-Esprit en lui. Ils ont prié pour les jeunes qui le voulaient, et j’en faisais partie. C’est ainsi que j’ai été baptisée de Saint-Esprit !

 

Je continu de vivre des grâces qui nous montrent l’immensité de l’amour, de la grandeur, de la puissance de Dieu !

Je rends grâce à l’Eernel de ce qu’Il s’est révélé à mon cœur et qu’Il continu à œuvrer dans ma vie ! Je le remercie aussi d’avoir mis à cœur à mes parents de semer cette graine et ce désir de foi lorsque j’étais enfant.

Je vois aussi ce baptême d’aujourd’hui comme un engagement dans le service :

Servir Dieu dans ma vie quotidienne certes, mais aussi dans mon futur travail, dans ma famille en me mariant et en fondant un foyer tel le verset « Moi et ma maison nous servirons l’Eternel. » (lire Josué 24, 15), et dans le domaine musical.

 

Merci au Seigneur de ce que les portes de la musique se soient ouvertes et que j’ai pu y accéder car elles auraient pu ne pas exister à cause d’un problème de santé que j’ai eu à mon adolescence.

Vers l’âge de 11 ans, je souffrais de la dysidrose. Toute la famille se mit à prier dès les premiers signes, nous proclamions la victoire de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ : 

Esaïe 53, 4-5 : 
« Cependant, il a porté nos souffrances, 
Il s’est chargé de nos douleurs ; 

Mais il était blessé pour nos péchés,
Brisé pour nos iniquités ;
Le châtiment qui donne la paix est tombé sur lui,
Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. »

Psaume 103, 3 :
« C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités,
Qui guérit toutes tes maladies. »

Matthieu 8, 17 :
« afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète : Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies. »

 1Pierre 2, 24 :
« lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions par la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. » 

Ma mère s’était quand même dit: « Cela n’est peut être rien, et la pharmacienne fera l’affaire. » (car Jésus se sert aussi du corps médical). Celle-ci, après avoir vu mes mains m’annonçait que c’était la dyshidrose et que l’on ne pouvait rien faire, elle donna une pommade juste pour soulager.
Nous sommes allé chez le médecin généraliste, il fit le même diagnostic et me donna une autre pommade, toujours pareil pour soulager. Tout ça sans lâcher la prière.

Ma mère s’étant dit: « Je crois que Jésus veut passer à travers le dermatologue », m’y a conduit en prenant rendez-vous. J’y suis donc allée, avec ma mère, accompagnée de ma sœur Magali et mon frère François. Au cabinet, elle m’examina, et elle donna le même diagnostic et une autre pommade mais cette fois-ci à base de cortisone. Elle ajouta qu’elle devait me voir en consultations régulières (car elle ne pouvait me prescrire cette pommade sans me faire suivre).

Alors ma mère lui a annoncé: « Vous dites que vous ne pouvez rien faire et vous voulez voir ma fille, vous ne la verrez pas car vous ne pouvez rien faire; mais Jésus, Lui peut, toute la famille prie pour ce cas dès le début des symptômes. » Elle ajouta: « Je pensais que Jésus-Christ allait passer à travers vous, je me suis trompée. Si vous ne savez pas qui est Jésus : c’est le Fils de Dieu qui est venu il y a 2000 ans et il est mort à la croix pour vous comme pour nous, il est ressuscité d’entre les morts, et en Lui nous avons la vie éternelle et Sa victoire en toutes choses. Nous allons continuer à proclamer Sa victoire jusqu’à disparition complète. »

Ensuite on quittait le cabinet en la remerciant de nous avoir reçus et pour son attention de médecin à mon l’égard en disant : « que Dieu vous bénisse ».
Après la consultation, dans la voiture ; ma mère nous a dit « Vous avez tous entendu que le médecin ne peut rien faire, mais nous savons tous que Blandine est dans de bonnes mains, celles de Jésus. »

Elle s’adressa alors vers Jésus et Lui dit : « Toi aussi tu as entendu, le médecin ne peut rien, mais toi tu peux. »
On a prié dans la voiture et on a loué Dieu en le remerciant pour ce merveilleux don de Son Fils unique et du Saint-Esprit, en qui Il fait toutes choses dans le précieux NOM DE JÉSUS-CHRIST.
Et dans les 8 jours qui suivaient, la dyshidrose avait disparu ! Amen!
On suppose que Jésus voulait se révéler à ce dermatologue afin de le rencontrer.
Le médecin généraliste, et la pharmacienne ont su que Jésus m’a libéré. Ils devaient savoir la puissance du Seigneur Jésus !

C’est seulement en regardant en arrière que je vois que cette guérison a été plus qu’une grâce. Si je n’avais pas été guérie, je n’aurai pas pu jouer de la guitare et je ne me serais donc peut être même pas mise à la musique !

Pour finir, je voudrais dire merci au Seigneur de ce que je  peux m’exprimer là devant vous, car ça aussi c’est une grâce.
Car lorsque j’étais en classe de CP je souffrais de dysorthophonie. L’instit avait parlé à ma mère pour qu’elle me fasse suivre chez un orthophoniste. Mes parents avaient déjà remarqué ce problème mais croyaient que lorsque j’entendrai parler les enfants de mon âge ça s’arrangerait.
Ma mère n’a pas voulu m’amener au spécialiste, elle a prié avec mon père, et depuis je suis guérie, je m’exprime correctement et … au bac j’ai eu mes meilleures notes aux épreuves orales (dans ma série STT beaucoup d’épreuves étaient des auditions) !
Je réalise que là aussi, le fait d’avoir été guérie me permet de faire du chant et de partager + aisément et surtout librement que si je ne l’avais pas été.

Je rends grâce à l’Eternel !