Blandicia & Nikoleos' Blog

"La corde à trois brins ne rompt pas facilement" Eccl 4:12

Matières scolaires entre science et foi 11 janvier 2017

Filed under: Ecole à la maison — blandicia @ 12 h 56 min
Tags: , , ,

des sites:

http://ressources.enseigner.org/les-ecoles-protestantes/matieres-scolaires

http://jenseignemonenfant.over-blog.com/tag/les%20matieres%20scolaires%20a%20la%20lumiere%20de%20la%20bible/

des livres:

vérités bibliques pour matières scolaires:
http://www.editionsmathurincordier.org/index.php?route=product/manufacturer/info&manufacturer_id=9.html

la bible et la santé
http://www.clcfrance.com/la-bible-et-la-sante_ref_AEYB010.html

un extrait :
« L’école ne se trouverait pas dans l’état illustré par les deux témoignages que j’ai lus, si nous, les chrétiens, n’avions pas démérité de la responsabilité immense qui est la nôtreen tant que disciples du Christ et membres de l’Église.
Comme je l’ai entendu expliquer par un instituteur public animé d’une foi chrétienne profonde et qui s’est trouvé à la pointe du combat pour l’école de l’instruction et de la transmission, les trois grandes perversions qui ont ruiné l’école en quelques décennies sont l’utopie, le puérocentrisme et la capitulation de l’intelligence ; la première, ajouterais-­je, est une corruption de l’espérance, le second une corruption de la charité et la troisième une corruption de la foi. Extrait de « Qu’est-ce
qu’une transmission chrétienne des connaissances ? » (laurent lafforgue mathématicien, professeur à l’ ihes , catholique)

Publicités
 

l’école en antiquité et de nos jours 23 décembre 2016

Filed under: Ecole à la maison — blandicia @ 13 h 30 min

En Israel :
« Dans les familles ordinaires, le père partageait avec la mère les soins que ces chers petits êtres exigent dans l’âge tendre, et sa sollicitude n’était pas moins délicate. Le Deutéronome compare la tendresse de Dieu pour son peuple à celle d’un père portant son fils dans les bras (Deutér., I, 3).
Quand les enfants sont devenus plus grands, les jeunes filles, sous la direction de leur mère, se livrent aux occupations du ménage et apprennent les travaux habituels aux femmes : le tissage des étoffes, la confection des vêtements, la préparation des aliments, etc. (I Samuel, II, 19 ; II Samuel, XIII, 8 ; II Rois, IV, 18). Les garçons, de leur côté, accompagnent leur père aux champs et l’aident dans ses travaux (II Rois, IV, 18).
Les enfants apprenaient, en outre, la lecture, l’écriture, et surtout la musique et la danse, pour lesquels les Hébreux avaient le goût le plus vif (I Samuel, XVI, 18 ; Juges, XXI, 20 ; Ps., CXXXVII ; Lamentations, v, 14). …
Mais là culture intellectuelle ou le développement physique ne sont que des accessoires dans l’éducation des Hébreux ; ce qui en forme la base, le principe, c’est l’enseignement moral et religieux.
 » … Le Talmud dit : les parents, c’est-à-dire le père et la mère. Celle-ci, en effet, ne le cède en rien à son mari, lorsqu’il s’agit de l’instruction des enfants. Ainsi qu’aux temps bibliques, c’était pour les femmes juives le devoir le plus sacré. »
Les premières écoles juives sont apparues en 65 après Jésus-Christ environ, sous l’époque du règne du roi romain aggripa. Et même malgré cela les parents gardaient une fervente place à l’éducation morale et religieuse de leurs enfants, et les filles étaient toujours instruites à la maison car seuls les garçons avaient droit d’aller à l’école.

Un article intéressant: http://www.regard.eu.org/Livres.6/Palestine.au.temps.de.JC/14.html

deux façns d’apprendre: http://plaisir-d-apprendre.com/apprendre-grecs-hebreux/

L’école occidentale est basée sur le modèle spartiate.
De quoi douter des valeurs de l’école occidentale lorsqu’on voit l’organisation de ce peuple antique. L’école sparte était réservés aux gens dits qualifiés, les autres étaient envoyés au combat dans l’armée, des souffrances corporelles étaient infligées… L’organisation sparte était basée sur la compétition et l’injustice, sans moralité, ne considérant pas la valeur de l’être humain.

un film documentaire sur l’école, sous titré en français sur « l’éducation interdite » : https://www.youtube.com/watch?v=qmB3fexQul0&noredirect=1 sur le thème de l’éducation, histoires, origines de l’école, importance d’un choix de pédagogies adaptées mais dans le respect et l’amour, importance du respect de l’enfant (son intégrité, ses choix, sa créativité, sa personnalité etc), valeur et bienveillance, importance de l’amour et de la famille, importance de la matérnité et paternité.

Aujourd’hui, en France, nous voyons beaucoup dans les écoles la violence autant par des élèves que des enseignants.
source sos éducation: http://www.soseducation.org/violence.php

statistiques: http://www.education.gouv.fr/archives/2012/refondonslecole/wp-content/uploads/2012/09/consulter_la_comparaison_internationale_sur_les_violences_scolaires1.pdf
et tout ce que les médias ne disent pas…
D’ailleurs, quand on parle de l’éducation nationale, on parle de système scolaire ou de système éducatif. Système avec ses hiérarchies, ses rangs, et ses problèmes, ses injustices, comme tout autre système, même s’il y a aussi du bien, des qualités parfois celles ci restent  rares.

A l’heure actuelle, en France, l’Etat souhaite faire passer certaines idées qualifiées par le gouvernement de « valeurs » mais qui n’en sont pas d’un point de vue biblique:
– ABCD égalité ou égalité garçon-fille qui vient à nier les différences entre les deux sexes quelques soient ;
– la thoerie du genre
– l’enseignement de la morale et de la laïcité, en bref le non à la religion, vantant l’avancée de l’athéisme
– l’éducation sexuelle précoce
– « soustraire l’enfant à la famille » traduisant par « enlever le rôle de la famille et des parents à savoir la sécurité, les valeurs chrétiennes, l’image père-mère.
– rendre des enfants des consommateurs plutôt que des éco-citoyen responsables et consommant en accord avec la nature

En tant que chrétiens pratiquant l’IEF, nous pouvons transmettre des valeurs à nos enfants:
Le pardon, le respect la responsabilité, le sens de la famille, la confiance en soi, la solidarité, l’entraide, la sociabilité intergénérationnelle, la gestion raisonnée des biens, l’éco-citoyenneté, la foi en Christ et non l’athéisme, la non-violence mais la paix, la valeur et la beauté de la vie, la conscience humaine, , la protection de la Terre, la valeur de tout travail juste, etc… sans oublier bien sur : une éducation morale conforme à la Parole de Dieu, les enseignements de Christ, les valeurs judéo-chrétiennes, aider l’enfant dans ses aspirations et motivations (saines) ses projets, l’accompagner à travers ses centres d’ntérets, qu’il réalise aussi son/ses buts dans la vie

 

Living books 3 septembre 2016

voici une liste de living books (livres vivants) :
pédagogie charlote mason

jolies histoires belles illustrations pour une lecture offerte ou une narration agréable et un moment d’ émerveillement

EDCS040

EDCF020

téléchargement (1)

téléchargement (3)

téléchargement (4)

téléchargement (2)

927613569

51KX3K9FWXL._SX413_BO1,204,203,200_

61CHKoovSaL._SY427_BO1,204,203,200_

61wo5fxve7L._SX369_BO1,204,203,200_

514Sj-RXZ+L._SX381_BO1,204,203,200_

 

Pandacraft créativité 6 août 2015

Nous avons pris un abonnement chez pandacraft, il s’agit d’une petit box mensuelle (enveloppe craft) avec :
une activité pour les 3-6 ans (matériel fournit)
un magnet frigo
un mini magasine avec histoire avec le personnage panda bamboo, et une mini activité à fabriquer (matériel non fournit à trouver chez soi)

le site: http://www.pandacraft.fr/

en gros une activité créative, ludo-pédagogique, et plein de souvenirs

Si vous souhaitez avoir un abonnement nous vous proposons de vous parrainer avec le code suivant : RF-H8QZ8
Le parrainé bénéficie du premier mois d’abonnement gratuit.

bientôt des photos des réalisations par E.

 

Apprendre les lettres et les chiffres 13 avril 2015

Voilà un simple partages de supports que nous avons pour notre aînée, utilisés ici des 2ans / 2ans et demi

Supports pour l’apprentissage de l’alphabet:

– lettres magnets (marque vilac)
– abécédaire à toucher de Balthazar (éditions hatier jeunesse)
– lettres à toucher de balthazar (éditions hatier jeunesse)
– mon abécédaire pour apprendre les lettres (éditions langue au chat)
– livret abécédaire à colorier, décorer

Supports pour l’apprentissage des lettres
– chiffres magnets (marque vilac)
– chiffres à toucher de Balthazar (éditions hatier jeunesse)
– livret de chiffres à colorier, décorer

 

IEF l’ecole maison et foi une necessité? 21 octobre 2014

Pourquoi certains parents chrétiens préfèrent faire l’école – maison plutôt que scolariser leurs enfants en établissement ?

citation:
L’école ne se trouverait pas dans l’état illustré par les deux témoignages que j’ai lus, si nous, les chrétiens, n’avions pas démérité de la responsabilité immense qui est la nôtre en tant que disciples du Christ et membres de l’Église.
Comme je l’ai entendu expliquer par un instituteur public animé d’une foi chrétienne profonde et qui s’est trouvé à la pointe du combat pour l’école de l’instruction et de la transmission, les trois grandes perversions qui ont ruiné l’école en quelques
décennies sont l’utopie, le puérocentrisme et la capitulation de l’intelligence ; la première, ajouterais-­je, est une corruption de l’espérance, le second une corruption de la charité et la troisième une corruption de la foi. Extrait de « Qu’estce
qu’une transmission chrétienne des connaissances ? » (laurent lafforgue mathématicien, professeur à l’ ihes)
source: https://www.laurentlafforgue.org/textes/TransmissionChretienneConnaissances.pdf

références:
2 timothée, 3 14-18: « Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises; dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ.  » Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,  » afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre. »

Extrait d’un livre de marvin Wilson :
le mot hébreux pour « parent », horeh, est intéressant à étudier quant à son rôle d’enseignant. Le mot Horeh, comme torah, est un dérivé du verbe harah qui signifie jeter, tirer, lancer, diriger. (Thorah renvoie donc à ce qui est jeté en avant, d’où l’idée d’instruction, d’enseignement, de direction pour la vie). Ainsi en tant que prêtre dans la famille, le horeh, (parent) doit assurer la torah (formation, instruction) tout comme le prêtre esxposait la thorah de mosie à l’intérieur du temple.

Ci-dessous quelques articles qui correspondent à ce sujet.

pourquoi ? http://jenseignemonenfant.over-blog.com/categorie-11514092.html

une nécessité ? : http://jenseignemonenfant.over-blog.com/article-pourquoi-les-parents-devraient-ils-enseigner-leurs-enfants-65353864.html

une vision :  http://jenseignemonenfant.over-blog.com/categorie-11509698.html

Utilité spirituelle : http://monarchomaque.org/2011/04/21/ecole-maison/

un témoignage parmi d’autres : http://heureusemaman.over-blog.fr/article-temoignage-sur-l-ecole-a-la-maison-51934245.html

rendre l’école obligatoire ? une preuve d’état totalitaire http://petitshomeschoolers.blogspot.fr/2013/10/faut-il-interdire-lecole-la-maison.html

annexe : salon de l’éducation chrétienne : http://www.salon-educationchretienne.fr/

un débat télévisé : http://www.dieutv.com/videos/vod/25775

Un très bon article pour réfléchir sur le sujet et franchir le cap de l’école à la maison.
http://jenseignemonenfant.over-blog.com/article-fondements-bibliques-pour-le-homeschooling-52942990.html

être parent et enseignant chrétien :
http://jenseignemonenfant.over-blog.com/2015/10/etre-un-parent-enseignant-chretien-5-principes-essentiels.html

discipline et enseignement: http://jenseignemonenfant.over-blog.com/2016/02/enseignement-et-discipline-quand-on-enseigne-son-propre-enfant-dans-le-cadre-de-l-ief-ou-comment-ne-pas-deteriorer-la-relation-mere

une priorité: http://jenseignemonenfant.over-blog.com/2015/10/l-education-chretienne-une-priorite.html

vision du homeschooling (document en anglais, à compléter) : http://shared.confessionsofahomeschooler.com/momstuff/OurHomeschoolVision.pdf

reportage sous titré en français sur « l’éducation interdite » : https://www.youtube.com/watch?v=qmB3fexQul0&noredirect=1 sur le thème de l’éducation, histoires, origines de l’école, importance d’un choix de pédagogies adaptées mais dans le respect et l’amour, importance du respect de l’enfant (son intégrité, ses choix, sa créativité, sa personnalité etc), valeur et bienveillance, importance de l’amour et de la famille, importance de la matérnité et paternité.

ief antiquité et de nos jours: https://nikoleos.wordpress.com/2016/12/23/lecole-en-antiquite-et-de-nos-jours/

Note personnelle:
Aucune école (même privée) ne pourra jamais vraiment remplacer la famille. Ce n’est d’ailleurs pas sa vocation. Car c’est la famille qui a un rôle  tout à fait particulier, unique, dans la vie d’un enfant dans toutes les domaines de la vie.
Dans un monde où ce terme de famille peut désigner bien des réalités différentes, bien des conceptions différentes, il est bon de revenir à la révélation, à la conception biblique de la famille (un père, une mère, des enfants issus de ce couple, ou adoptés éventuellement (cela se faisait à l’époque néo-testamentaire d’ailleurs).
Dieu, le Père par excellence, mais qui a aussi un cœur de mère, nous présente un modèle, et donne par son Esprit la capacité de ressembler à ce modèle, de guérir des blessures passées et de nous affranchir des fausses conceptions de la famille qui ne favorisent pas le processus éducatif.
Il nous donne aussi les possibilités d’éduquer nos enfants en matière d’instruction pour avoir des connaissances intellectuelles, manuelles, transmises ou actuelles puis un travail, mais dans une optique biblique et chrétienne, basée sur Christ et ses commandements, même ses révélations.
Une instruction profitable est intellectuelle, pratique, manuelle, adaptée à 100%, organisée en fonction de chacun, ne faisant pas l’apologie du genre, basée sur les besoins et intérets à prendre en compte pour garder le goût d’apprendre, si possible respectant les « périodes d’apprentissage » non pas en fonction d’un programme établit par des administrateurs, mais en fonction de l’apprentissage naturel ou/et guidé.

Seule la famille est vraiment capable de rassembler tout cela ; en s’adaptant à chaque enfant,  en variant les méthodes d’apprentissages, en étant organisé(e) et gardant une certaine flexibilité (d’ailleurs souvent un plus pour le monde du travail), en ajoutant la coopération, valorisant la solidarité, le pardon, les responsabilités, la joie d’apprendre, bannir la peur des notes et la peur des autres, favorisant les contacts sociaux constructifs, éduquant avec respect, initier à l’écologie à la morale aux devoirs civiques, à la conscience, à répondre aux intérets d’apprentissages personnels et les progressions propre à chacun, aider les jeunes à trouver un sens à leur vie, les aider à poursuivre leur(s) but(s) sain(s) etc….

 

Le homeschooling 19 juin 2014

Filed under: Ecole à la maison — blandicia @ 13 h 46 min
Tags: , , , , ,

En effet ici vous trouverez que des choses sur le homeschooling, et non le unschooling . Car c’est le mode d’instruction que nous avons choisit.

 

Le homeschooling car:
– c’est un devoir d’instruction (en France ‘instruction est obligatoire).
– même en optant pour le homeschooling, il y a une part d’apprentissage informel, autonome, et de l’auto-correction.
– avoir un rythme, nous pensons qu’il est important que les enfants aient une heure de lever fixée à partir de 3 ans (évoluant avec l’âge bien sûr). Mais nous pensons aussi que les horaires d’écoles incitent à un lever trop précoce des petits de 3-6ans où un bon sommeil est nécessaire, retarder cette heure de lever en faisant l’école à la maison, c’est aussi leur assurer un bon capital santé où à cet âge le sommeil est très important, et il devront bientôt apprendre à se lever tôt et assumer des contraintes…
– c’est l’avenir socio-professionnel des enfants qui se joue en grande partie
– suivre le programme scolaire est important, bien sûr en l’adaptant à chaque enfant, à chaque rythme et plusieurs méthodes. A savoir que nous n’enseignons pas des choses contraires à la Parole de Dieu. Parfois on peut être amené à les abordés mais d’un point de vue biblique.
– d’un point de vue législatif les compétences de l’enfant à ses 16 ans doivent correspondre à celles du socle commun. La plupart étant fixées sur le programme scolaire.
– avoir un suivit, des progressions, des traces écrites, un cahier journal, des calendrier.
– en primaire surtout, on peut évaluer les compétences (oui même sans notation et de manière non culpabilisante c’est l’art de l’instruction en famille). Peut être qu’à partir du collège au lycée, prendre un cours par correspondance peut s’avérer utile, car parfois en tant qu’adultes en a de grandes lacunes à ces niveaux tellement le programme change et se complexifie, de plus à cet âge on est plus apte à s’habituer aux notes (le brevet et le bac seront notés!)
– faire travailler l’enfant avec des manuels, des leçons et des exercices un peu comme à l’école(mais sous une forme bien différente et appropriée!) n’est pas du forcing, mais une manière de le préparer aux différents examens qu’il devra passer en vue de passer dans les grandes écoles ou le monde du travail. Par exemple le premier examen, le brevet des collèges, puis le bac!
– apprendre des choses que l’on apprécie est important et enrichissant du point de vue personnel, culturel, créatif, etc, mais apprendre des choses que l’on apprécie moins voire pas du tout également! En effet, dans les diplômes il y  a des sujets abordés qui ne nous plairont pas toujours, mais pour les réussir, il faut en maîtriser les notions. Si un sujet est peu apprécie on peut en modifier sa forme (lapbook etc), le rythme ou la méthode d’apprentissage par exemple, afin que ça soit plus abordable. Parfois on peut faire l’impasse sur certaines leçons, parfois non, parfois on peut les étoffer, parfois les survoler.